Aller au contenu principal

Conseil de Paris de septembre : poursuivre notre action au service des Parisiens !

1 octobre 2018

Le Conseil de Paris qui s’achève a, une fois de plus, été marqué par la poursuite de notre action au service des Parisiens.

Cette action est conduite par un exécutif renouvelé, avec la nomination d’Emmanuel Grégoire au poste de Premier Adjoint à la Maire, ainsi que celle de notre collègue Karen Taieb au poste d’adjointe au patrimoine.

Ce Conseil a débuté par un retour sur la rentrée scolaire, sur laquelle la Ville a de nouveau mobilisé des moyens considérables.

À cette occasion, Anne Hidalgo a rappelé notre engagement à continuer à faire de Paris une ville accueillante et bienveillante pour l’ensemble des familles parisiennes et de leurs enfants, et mettre à leur disposition des services publics adaptés à leurs attentes. La Maire de Paris a également réaffirmé son ambition de faire des écoles et des collèges parisiens des lieux de la réussite éducative.

Parce que l’on apprend mieux dans des locaux accueillants et confortables, au-delà des travaux de la période estivale, la Ville met cette année l’accent sur l’embellissement d’un certain nombre d’établissements. De plus, en lançant la deuxième phase de l’opération « Tous mobilisés pour les écoles et les collèges », Paris confirme son engagement visant à accompagner davantage les établissements qui en ont le plus besoin, afin que tous les élèves de Paris puissent apprendre et s’épanouir au sein de l’éducation publique.

Dans le champ de ma délégation, le Conseil a été marqué par de nombreux échanges concernant la sécurité des Parisiens, notamment dans le Nord-Est de Paris. François Dagnaud, Maire du 19e, en lien avec Alexandra Cordebard, Maire du 10e et Eric Lejoindre, Maire du 18e , a interpellé le Préfet de Police sur les problématiques nombreuses que connaissent ces arrondissements : violences volontaires, trafics et consommation dans l’espace public de stupéfiants, proxénétisme, vols ou encore cambriolages. Il s’est fait l’écho de l’exaspération souvent de la peur, des habitants, collectifs, commerçants, associations de ces quartiers, qu’ils soient de La Chapelle, Stalingrad, La Goutte d’Or, Saint-Vincent de Paul, Barbès, Cambrai, Jaurès, avec qui nous échangeons régulièrement. Cette peur n’est pas acceptable.

J’ai redis à cette occasion, notre souhait que soient renforcés les moyens de la Préfecture de Police, et notamment ceux des commissariats, pour agir au mieux et au plus proche en faveur de la sécurité des habitants. Ces besoins sont forts, il y a urgence à agir : cela ne saurait être fait sans renforts substantiels des effectifs des forces de police afin de garantir la sécurité des habitants.

La question du crack et de la présence d’usagers de drogue dans l’espace public doit ainsi être travaillée avec l’État – que ce soit la Préfecture de Région, la Préfecture de Police, le Parquet , l’ARS, la MILDECA, les acteurs associatifs –  mais aussi les habitants, pour mettre en œuvre une stratégie parisienne à la hauteur de l’enjeu sanitaire et social mais aussi pour assurer la tranquillité des habitants et des commerçants de ces quartiers.

En partenariat avec l’ensemble des institutions, les élus du nord-est parisien ne manquent pas une occasion de mobiliser l’ensemble des leviers en faveur d’un apaisement de l’espace public, en concertation avec les habitants.

Et, parce que la sécurité ne peut exister sans prévention, j’ai proposé au Conseil de Paris une délibération importante en matière de prévention de la récidive et de la délinquance. Les projets soutenus s’adressent aux Parisiens, et plus particulièrement aux jeunes de 13 à 25 ans, ayant commis une infraction faisant l’objet d’une mesure alternative aux poursuites (mesure de réparation pénale par exemple) ou ayant été condamnés à une mesure judiciaire en milieu ouvert (TIG…) ou à une peine de prison. Les différentes actions mises en œuvre permettent d’accompagner les jeunes suivis dans la construction d’un projet concret d’insertion sociale et professionnelle et sont liées et articulées entre elles de manière à proposer un parcours cohérent et sans rupture entre le milieu carcéral et le milieu ouvert. Cette délibération permet de financer 18 structures à hauteur de 327 250 euros dans le cadre de la politique de prévention de la délinquance et de lutte contre la récidive de la Ville de Paris.

J’ai également pu rappeler l’engagement de la Ville en matière d’intégration lors de la présentation de 4 délibérations. Cette politique volontariste se traduit notamment par l’accompagnement d’associations proposant des cours de français. L’apprentissage du français est en effet l’une des  clés d’une intégration réussie. La Ville de Paris consacre donc chaque année près de 7 millions d’euros pour accompagner plus de 20 000 personnes dans leur volonté d’apprendre le français. Cet accompagnement s’inscrit dans l’attachement de la Ville de Paris au principe d’inconditionnalité : tous ceux qui en ont  besoin doivent pouvoir y accéder, sans restriction liée à leur  durée de présence en France.

L’Appel à Projets Réfug lancé par la Ville il y a 3 ans incarne parfaitement cet engagement municipal en permettant à des personnes ayant déposé une demande d’asile mais en attente de la réponse et résidant en Centre d’Hébergement d’Urgence d’accéder à des cours de français. Cette année, cet Appel à Projets subventionne 12 associations pour 180 000 euros.

J’ai également présenté plusieurs délibérations qui traduisent, très concrètement l’engagement de Paris en faveur des habitants des quartiers populaires. L’action des associations est essentielle à l’amélioration des conditions de vie dans ces quartiers et à la réduction des inégalités, c’est pourquoi la Ville réaffirme, conseil après conseil, son engagement à leurs côtés.

Ainsi, quatre délibérations ont été votées pour des projets en faveur de l’emploi et du développement économique et rendus possibles par la mobilisation du tissu associatif et le vote des parisiens lors du budget participatif. Je reviendrai simplement sur deux d’entre elles : la première permet de soutenir 14 associations porteuses de projets économiques locaux qui concernent la structuration de filières, l’accompagnement d’acteurs de l’insertion, entrepreneuriat des femmes et des publics jeunes… et la seconde sur le lancement de la 2è édition de l’appel à projet Coup de pouce commerce, issu du projet « Plus de commerces dans les quartiers populaires » du Budget Participatif 2016 et doté de 2,5M€.  27 commerçants ont été accompagnés dans la rénovation et l’aménagement de leurs locaux.

Enfin, j’ai également présenté une délibération ayant pour objet le financement, à hauteur de 5,7 M€, de l’action  assurée par les 29 centres sociaux associatifs parisiens. Les centres sociaux sont des équipements de proximité, ouverts à l’ensemble des habitants, qui soutiennent le lien social et l’animation des quartiers. Espaces d’échanges et de rencontres entre générations et de promotion sociale, ils sont de fait des lieux privilégiés pour agir en direction des familles et des jeunes. Depuis 2014, la Ville de Paris a fait le choix d’accroitre son soutien aux centres sociaux tout en travaillant à une simplification et à une sécurisation de leurs financements.

Que ce soit en matière d’éducation, de lutte contre la récidive, d’aide à l’intégration ou encore d’accompagnement des initiatives des habitants et associations de nos quartiers populaires ce Conseil de Paris a été une nouvelle fois l’occasion de poursuivre avec cohérence et détermination la politique que nous menons depuis 2014 et pour laquelle les parisiens nous ont accordé toute leur confiance !

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :