Skip to content

Un samedi solidaire et culturel pour les habitants des 18 et 19ème arrondissements

30 mai 2017

J’ai profité de ce week-end ensoleillé pour aller à la rencontre d’associations de quartier qui proposaient ateliers, balades et restitutions d’ateliers culturels aux habitants.

Dans le cadre du Mois de la Nature dans le 18e (du 22 mai au 27 juin) un atelier jardinage était proposé au square Jessaint – Place de la Chapelle par Christelle Housseini, suivi d’une balade végétale organisée par la Mairie du 18e. Depuis le 1er avril les habitants et associations du quartier peuvent venir jardiner et apprendre à jardiner au square Jessaint transformé en jardin collectif et solidaire les mardis et samedis après-midi de 14h à 18h. Les simples curieux pourront voir l’avancée des travaux (construction de bacs, plantations) réalisés par des personnes autrefois à la rue qui avec l’aide d’Emmaüs Solidarité et la Mairie de Paris ont retrouvé logement, travail et dignité.

 

Puis direction le 19 rue Cavé pour un atelier créatif au local des Xérographes. En lien avec l’exposition (id)entités du 18e à la Maison des Associations du 18ème arrondissement (du 1er au 28 juin), qui a pour ambition de créer un portrait authentique du 18ème en se ressourçant directement dans ses rues, l’équipe Anim’Chapelle et les éditions Xerographes ont proposé aux petits et aux grands un atelier de détournement d’objets récupérés pour produire une œuvre collective à partir entre autre de tissus aux couleurs de la Goutte d’or.

 

Enfin j’ai eu le plaisir de retourner au CENTQUATRE dans le cadre du Forum des dynamiques culturelles du territoire pour écouter la prestations des jeunes du collectif Kid Squad du quartier Flandre dans une interprétation originale de la chanson « la mer du nord » de Gerald Kurdian, qui ont travaillé avec l’association Vagabond Vibes dans le cadre d’un atelier de pratique et de création musicale au CINQ « j’écris, je crée, je crie ». Puis c’est la bande d’artiste de 10 à 75 ans ayant participé aux ateliers de la Bande à Godot qui est montée sur scène pour un spectacle réalisé à partir de récits, témoignages, improvisations et extraits des « Mouches » de Sartres.

 

Cette après-midi était en quelque sorte le reflet de la richesse, de la diversité, de la créativité de ces quartiers que je connais si bien et qui pourtant ne manquent pas de me surprendre et de m’émerveiller à chaque fois.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :