Skip to content

A la mémoire de Malik Oussekine

6 décembre 2016
tags:

C’était il y a 30 ans. Alors que les manifestants étudiants et lycéens contre le projet de loi Devaquet – qui visait notamment à instaurer une sélection à l’entrée des universités –, étaient confrontés à la répression policière, Malik Oussekine fut frappé à mort par ceux que l’on appelait alors les « voltigeurs » dans la nuit du 5 au 6 décembre. Malik Oussekine sortait d’un club de jazz rue Monsieur le Prince. C’est là que nous avons tenu à lui rendre hommage ce matin avec la Maire de Paris, le président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, les élus parisiens, la sœur de Malik Oussekine, les représentants du syndicat étudiant l’UNEF, des personnalités du monde étudiant et des parisiens.

Anne Hidalgo a annoncé à cette occasion qu’une résidence étudiante du CROUS de Paris, située rue Philippe de Girard dans le 18eme arrondissement, allait porter le nom de Malik Oussékine.

Un second rassemblement du monde associatif lui rendra également hommage ce soir.

oussekine

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :