Skip to content

Conseil de Paris : la Ville renforce sa politique de Prévention !

6 juillet 2016

En allouant près de 500.000€ aux associations qui œuvrent dans ces secteurs essentiels que sont l’accompagnement des jeunes parisiens, la prévention de la délinquance ou encore la prévention de la récidive, la Ville de Paris a concrétisé au Conseil de juillet son action en faveur de la prévention.

Ainsi, Paris a acté son soutien à 59 partenaires pour qu’ils puissent mener des actions ambitieuses dans le cadre du dispositif « Ville Vie Vacances », pour un financement de près de 160 000€. Ce programme permet chaque année à plusieurs milliers de jeunes parisiens de bénéficier, pendant les vacances scolaires, d’activités éducatives diversifiées (sport, culture, solidarité, séjours, animations nocturnes, etc). En 2016, ce dispositif porté en lien avec l’Etat ambitionne de bénéficier à 30.000 jeunes parisiens. En effet, la Ville de Paris a décidé cette année d’une hausse supplémentaire exceptionnelle de 100 000 € pour renforcer le VVV, dans le cadre des mesures en faveur du vivre ensemble adoptées suite aux attentats de janvier et novembre 2015. Au total, l’engagement de la Ville au dispositif Ville Vie Vacances, si utile à Paris, atteint un niveau inégalé, de près de 500.000€. Nous privilégions les actions favorisant la mixité, sur l’espace public, en pied d’immeuble et en soirée. Une attention toute particulière a été portée cette année aux actions se déroulant au mois de juin, en période d’examen, lorsque certains élèves ne sont plus accueillis dans leurs établissements scolaires.

Nous avons également décidé de soutenir  l’association départementale des pupilles de l’enseignement public de Paris, au titre de la lutte contre le décrochage scolaire. Le dispositif accueille des collégiens exclus temporairement de leur établissement scolaire afin d’assurer une continuité de prise en charge éducative et pédagogique grâce à un financement de 30 000 €. Les élèves temporairement exclus bénéficient d’un programme pédagogique visant à la fois à leur permettre de participer à des activités sportives et culturelles, mais également via l’aide d’éducateurs, de  réfléchir sur leurs actions et le sens de leur exclusion temporaire de leur établissement.

En parallèle, Paris a décidé de renforcer son action en faveur de la prévention de la récidive, afin de favoriser l’insertion des personnes sous main de justice, de prévenir la réitération des faits délinquants, et d’enrichir encore le panel de mesures alternatives à l’incarcération, dont chacun reconnait la pertinence.

Ainsi, 267.500€ de subventions ont été votées en faveur de 9 structures d’accompagnement des personnes sous main de Justice. Ces subventions serviront notamment à financer des projets structurants, avec les partenaires de la Justice, comme les deux conseillers « Justice » de la Mission Locale à Fleury et à Fresnes, qui accompagnent en prison les jeunes parisiens dans le cadre de la préparation de la sortie du milieu carcéral. Cette délibération  permet par ailleurs la poursuite de l’accompagnement, engagé l’an passé, des jeunes parisiens une fois sortis de prison, dans une optique de lien « dedans/dehors ». L’idée étant bien de favoriser les parcours de réinsertion, et d’accompagner les jeunes parisiens sous main de justice dans ces moments cruciaux.  Par ailleurs, Paris a souhaité poursuivre son chantier d’insertion dans les Espaces Verts, spécifiquement dédié aux sortants de prison, et qui produit d’excellents résultats.

Par ce vote, le Conseil de Paris acte le renforcement de plusieurs dispositifs, notamment dans le cadre des financements mobilisés par la Maire de Paris en faveur du vivre ensemble à la suite des attentats de novembre. Ainsi, suite aux alertes des services de la justice sur le besoin de renforcer les dispositifs à destination des 1.200 jeunes suivis en milieu ouvert, un accompagnement spécifique va être proposé par la Mission Locale. En parallèle, la Ville de Paris accompagnera les jeunes en fin de suivi par la Protection Judiciaire de la Jeunesse – PJJ. Autre exemple : les capacités d’accueil de Travaux d’Intérêt Général collectifs, qui donnent de très bons résultats, sont renforcées, confirmant la priorité donnée par la Ville. Enfin, la Ville de Paris soutiendra de nouvelles associations – comme Justice 2e Chance – sur l’insertion professionnelle des personnes placées sous main de Justice.

L’ensemble de ce soutien à des structures souvent méconnues du grand public est un élément indispensable du travail en profondeur pour accompagner, prévenir et aider les publics les plus fragiles.

La mobilisation des acteurs et bénévoles de ces associations est remarquable. Sans eux et sans le partenariat de tous : Education, Justice… ce travail au plus près de situations individuelles serait impossible.

La Ville de Paris est fière et heureuse d’apporter un soutien sans faille et de conviction à l’ensemble de ces dispositifs.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :