Skip to content

Le gouvernement engage les évolutions législatives attendues pour relancer le projet de Salle de Consommation à Moindre Risque

17 octobre 2014

Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a présenté lors du Conseil des Ministres de ce mercredi 15 octobre 2014 le projet de Loi « Changer le quotidien des patients et des professionnels de santé ».

Ce texte comporte une mesure fortement attendue par Paris : la possibilité, ouverte par la voie législative, d’expérimenter la création d’une Salle de Consommation à Moindre Risque (SCMR). C’est une annonce extrêmement positive qui permet de relancer ce projet, mis en attente depuis l’avis rendu par le Conseil d’Etat  fin 2013 sur la nécessité de modifier le cadre de la loi.

Je tiens à saluer l’action de mon collègue Bernard Jomier, Adjoint à la Maire de Paris chargé du handicap, de la santé et des relations avec l’AP-HP, sur ce projet important pour notre collectivité. En effet, souhaitée depuis 2010 par le Conseil de Paris, la création d’une SCMR fait partie des engagements forts d’Anne Hidalgo, Maire de Paris, lors des Municipales : « Je souhaite la création d’une SCMR, qui réduit les risques d’infections ou d’overdoses liés à la consommation de drogues par les plus fragiles et permet de limiter les nuisances pour le voisinage dues à l’usage de stupéfiants dans les lieux publics  (programme Oser Paris, page 127).

Cet engagement pris en toute transparence devant les Parisiennes et les Parisiens reflète une volonté forte de Paris de conduire une politique innovante de réduction, pour tous, des risques de liés aux consommations de rue. C’est une politique qui allie prévention, réduction des risques, tranquillité publique, aide aux plus fragiles et sécurité.

Lors du Conseil de Paris des 20 et 21 octobre prochains, Bernard Jomier aura l’occasion dans une communication sur la santé de réaffirmer cet engagement qui entend ainsi « non seulement répondre à une urgence de santé publique, mais aussi améliorer la sécurité dans l’espace public et réduire les nuisances pour le voisinage des lieux de consommation à ciel ouvert ».

Le projet de la SCMR illustre la qualité du débat public parisien : malgré un sujet complexe, les échanges réunissant tous les acteurs locaux, publics et associatifs, la création d’un groupe de travail dédié et une importante concertation à Paris et dans le 10ème arrondissement ont permis de construire un projet innovant et audacieux avec l’association Gaia.

Je salue la qualité du travail engagé avec la Préfecture de Police et le Parquet sur ce dossier. Sur la SCMR comme sur l’ensemble de ce quartier du Nord de Paris, nous agissons de concert pour la sécurité des riverains : la création d’une BST sur le nord du 10e ou le travail intense des acteurs de la ZSP du 18e illustrent notre mobilisation totale pour la sécurité et la tranquillité de tous.

Avec l’ensemble des élus locaux concernés, tous les partenaires se sont mobilisés pour que ce projet permette enfin de mieux accompagner les personnes souffrant d’addiction, d’agir pour la qualité de vie dans les quartiers concernés et de réduire les risques inhérents à une consommation de drogue dans l’espace public. Santé publique et tranquillité de tous sont les deux objectifs indissociables de la SCMR.

Des salles de consommation à moindre risque existent déjà chez nos voisins européens (Allemagne, Espagne, Suisse…). Leur bilan positif est reconnu, comme l’a d’ailleurs souligné une expertise indépendante de l’INSERM. Il nous faut attendre le vote de la loi par le Parlement mais Paris, plus que jamais, est confiant quant à la réussite de ce projet important.

Publicités
One Comment leave one →
  1. Despons-Perrier Rébecca permalink
    5 novembre 2014 10:01

    Bonjour Madame,

    Le Collectif Tombouctou reste persuadée et est très convaincue de la nécessité la SCMR.

    Cependant, il reste très attentif à la sérénité et la protection du cadre de vie des habitants, notamment des enfants.

    Il est sensible à tout ce qui pourrait nuire ou ajouter une plus-value à ce territoire complexe et difficile que constitue notre quartier, confronté à des problèmes exogènes et endogènes.

    Par votre venue, nous connaissons votre engagement avec Anne Hidalgo, sur ce territoire et pour lequel nous vous remercions.

    Dans ce contexte, nous restons très vigilant sur la portée d’une telle action dans de ce quartier.

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :