Skip to content

Un acte supplémentaire de la refondation : cap sur l’éducation prioritaire !

17 janvier 2014

2014_education-prioritaire-infographie-panorama_294309.54

Ce n’est rien de dire que cette réforme était attendue au regard du mille-feuille opaque que constitue l’actuelle carte de l’éducation prioritaire. Le Gouvernement s’est attelé à changer la donne pour sortir l’éducation prioritaire de la ghettoïsation et de la stigmatisation. Vincent Peillon vient en effet de présenter une réforme de la politique d’aide aux écoles et collèges de l’éducation prioritaire, avec pour ambition de réduire les écarts de performance scolaire entre les enfants de ces quartiers et les autres alors qu’ils sont aujourd’hui de plus de 30%.

Avec un périmètre d’établissements concernés équivalent, le ministre de l’éducation nationale a annoncé trois grands axes pour y parvenir : la pédagogie, le climat scolaire et les équipes éducatives.

Pour en finir avec un système à deux vitesses le Gouvernement entend ainsi mobiliser de nombreux leviers comme la création d’une classe de maternelle pour les moins de trois ans dans chaque réseau d’éducation prioritaire, l’affectation d’un professeur de plus par école à temps plein pour aider les élèves de CP et CE1 en difficulté, deux heures de tutorat par semaine et l’accès à des cours d’aide en ligne pour les collégiens, la création d’un accueil des parents chaque matin au collège, le recrutement de 500 assistants de prévention et de sécurité supplémentaires, du temps dédié à la formation, au travail en équipe et au suivi des élèves, un grand plan de formation continue et d’accompagnement, des incitations fortes pour stabiliser les équipes, des infirmiers scolaires et assistants sociaux supplémentaires ou encore des moyens et du temps pour monter des actions pédagogiques.

Ce plan de refonte de l’éducation prioritaire est d’abord né des constats et attentes des équipes de terrain qui s’étaient entre autre exprimées lors des assises de l’éducation prioritaires. En faisant confiance aux professionnels de l’éducation, comme à la jeunesse de notre pays, le Gouvernement se donne les moyens que la réussite de tous ne soit plus qu’une promesse républicaine mais bien une réalité.

Il était temps de travailler sur ces questions. Il est salutaire que le gouvernement ait entamé ce travail. Il sera nécessaire d’évaluer la réussite de ce plan d’actions, afin de pouvoir faire en sorte , encore et toujours, que l’école de la République soit l’école de la réussite de tous les élèves.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :