Skip to content

Bertrand Delanoë s’engage pour des rythmes éducatifs rénovés dès la rentrée 2013 à Paris

10 janvier 2013

Le Président de la République, conformément à ses engagements de campagne, a fait de la refondation de l’Ecole une des grandes priorités du quinquennat. Cette volonté de redresser notre école s’est traduite par une phase de concertation inédite des acteurs de l’éducation qui a débouché sur une grande loi d’orientation et de programmation qui sera votée en ce début d’année par la représentation nationale. La réforme des rythmes éducatifs, menée par Vincent Peillon, constitue dès maintenant un des grands chantiers de cette refondation.

Il s’agit de rendre aux enfants une organisation de la semaine plus adaptée et plus cohérente, fort du constat partagé par les chronobiologistes et la majorité des acteurs du monde éducatif, que les rythmes actuels ne les placent pas dans les meilleures conditions d’apprentissage et d’épanouissement. En effet, la semaine de quatre jours, instaurée par la précédente majorité en 2008,  impose aux écoliers des semaines trop courtes et des journées trop longues, parmi les plus chargées d’Europe. Pour cela, il est préconisé de revenir à une semaine de quatre jours et demi, qui permettra de mieux répartir les temps éducatifs des enfants sur la journée en organisant l’apprentissage scolaire autour des moments où les élèves sont les plus attentifs.

Ce jeudi 10 janvier, Bertrand Delanoë a annoncé, lors de ses vœux au Conseil de Paris, son intention de mettre en œuvre dès la rentrée scolaire 2013 une nouvelle organisation des rythmes éducatifs à Paris.

Mais c’est aussi pour la Ville de Paris l’occasion, dans la lancée de cette réforme, de développer un projet éducatif parisien ambitieux et de qualité. Ce projet aura pour ambition de doter tous les petits Parisiens d’un capital commun en leur permettant de construire leur identité personnelle. Il contribuera à leur émancipation et à leur construction en tant que futurs citoyens. Organisé sous la forme de parcours, de la maternelle au CM2, ce temps libéré pourrait permettre de  proposer des activités autour notamment de la vie en collectivité, du sport, de la musique, des arts visuels, de l’éveil corporel, de la pratique sportive, de l’égalité fille-garçon, du numérique, du développement durable ou encore de la prévention routière et de la santé…

Le Maire de Paris souhaite que tous les Parisiens puissent s’impliquer dans la construction de ce projet. Ainsi, il a annoncé qu’une large consultation sera organisée, sous la forme de réunions publiques et d’un site internet, donnant à chacun l’occasion de contribuer à la réussite de cette réforme. La première réunion se tiendra le 24 janvier 2013.

Je vous invite dès maintenant à retrouver toutes les informations sur le site Paris.fr/rythmeseducatifs.

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. Céline permalink
    22 janvier 2013 5:53

    Bonjour Colombe Brossel, j’ose imaginer que vous lirez mes lignes. Je suis institutrice et très fâchée d’avoir raté « la concertation inédite des acteurs de l’éducation » car je n’ai pas été informée ni consultée, dommage.
    Oui pour la semaine plus adaptée et plus cohérente, la plupart des enseignants seront d’accord.
    Oui pour la semaine de 4 jours et demi, on s’attendait à l’avoir dès la suppression du samedi matin, ironie du sort !
    Oui pour le projet éducatif parisien ambitieux et de qualité !
    Enfin, en même temps, qui dirait non à vos propos ??!!!
    Non à l’allongement de la pause déjeuner pendant laquelle les enfants se fatiguent, s’énervent, se blessent. Ils seront ainsi incapables d’apprendre et nous perdrons toute l’après-midi.
    Non à des animateurs sous-formés, sous-payés, qui n’ont d’animateur que le nom.
    Nous attendons avec impatience votre mise en place cohérente d’une articulation école/périscolaire/culturel/sportif/religieux ! Je vous souhaite bon courage et peut-être nous verrons-nous dans la rue à l’occasion de notre protestation.
    Nous nous battons, bien seuls, pour le bien-être des enfants des autres, pour la reconnaissance de notre professionnalisme et pour la beauté de notre métier. Merci de le respecter.
    Au plaisir de vous lire bientôt,
    Céline Lefebvre

    • 18 février 2013 10:33

      Bonjour Madame,

      Tout d’abord je tiens à vous assurer de mon plus profond respect pour vous et votre métier. La concertation actuellement en cours à Paris, via Paris.fr et les nombreuses réunions publiques, visent à entendre les propositions émanant de tous les acteurs éducatifs, des parents, des associations… Le projet que le Maire de Paris veut mettre en place se fera dans le respect de tous ces acteurs. Bien sûr, nous devrons mettre l’accent sur la formation, et la stabilisation de nos agents, notamment les animateurs. Nous savons donc que cette réforme nécessitera des moyens. C’est pourquoi lors du Conseil de Paris de janvier, le Maire a fait voter un budget supplémentaire spécifique pour la réussite de la mise en application de cette réforme. De plus, le fonds d’amorçage du Gouvernement permettra de lancer la réforme avec plus de souplesse.
      Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés pour construire ensemble un projet cohérent et laïque !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :