Skip to content

Congrès des Maires de France

4 décembre 2012

Colombe en interv 001 

Le 21 novembre dernier, j’ai participé à une table ronde sur la refondation de l’école et les collectivités territoriales, à l’invitation de la Fédération Nationale des Elus Socialistes et Républicains (FNESR). Ce débat s’est déroulé en présence de nombreux intervenants, ainsi que du ministre de l’Education Nationale, Vincent Peillon. Ce dernier a rappelé que l’école constituait l’enjeu prioritaire du gouvernement.

La diversité des participants a permis d’aborder les différents questionnements des élus, notamment sur la réforme des rythmes éducatifs à venir. Patrick Bloche, président de la commission éducation et culture de l’Assemblée Nationale s’est félicité que l’éducation artistique et culturelle, dans laquelle les collectivités locales s’impliquent de plus en plus, y soit remise à l’honneur. Il a souligné, tout comme Yves Fournel, président du Réseau Français des Villes Educatrices, et Adjoint au Maire de Lyon, l’attente qu’avait suscité le plan pour le numérique annoncé par le ministre. Le numérique, enjeu majeur pour l’école de ces prochaines années, devra faire l’objet d’une clarification des compétences, entre l’Etat, et les collectivités qui ne pourront pas rester dans la seule fourniture du matériel, sans être intéressées au contenu.

Revenant sur l’aménagement des rythmes éducatifs, Vincent Peillon a réaffirmé que l’Etat accompagnera les collectivités locales dans la mise en œuvre de cette réforme, via un fonds financier de 250 millions d’euros. Il a par ailleurs indiqué que les communes seraient également accompagnées en termes d’ingénierie dans la construction des projets éducatifs locaux.

Les interventions ont mis en exergue l’importance de l’implication des collectivités locales qui sont devenues des acteurs éducatifs à part entière puisqu’elles financent une part croissante des projets éducatifs et pédagogiques, y compris sur temps scolaire. En tant qu’acteurs locaux, elles ont une connaissance fine des caractéristiques de leurs territoires, connaissance qu’elles utilisent pour orienter leurs actions. C’est conformément à cet esprit qu’elles devront se saisir de l’opportunité offerte par cette réforme afin de construire un projet éducatif local ambitieux qui associera tous ceux qui participent à la réussite de tous les enfants. 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :