Skip to content

Budget 2012 : le gouvernement annonce en catimini, à la veille des vacances, les coupes décidées

19 décembre 2011

Entre un président qui annonce opportunément une « sanctuarisation » de l’école primaire à la veille des élections (comprenez tout de même 5700 emplois détruits…), et un gouvernement qui accélère son projet de carte scolaire en espérant que nous l’aurions oublié au moment de l’élection présidentielle, la majorité UMP n’a décidément plus peur ni de l’hypocrisie, ni de prendre pour des idiots les communautés éducatives locales comme les citoyens en général.

L’article paru dans le monde de ce week end est de fait édifiant. Au delà de la méthode, c’est le fond qui doit nous préoccuper. La carte des coupes budgétaires multiplie les saignées dans l’éducation nationale. Partout, à une exception près, la rentrée 2012 se fera au prix de classes surchargées, de remplacements peu ou mal assurés, d’option supprimées et de conditions d’accompagnement des élèves fragiles dégradées.

A Paris, la situation est grave: avec 98 suppressions d’emplois dans le 1er degré, ce sont nos élèves, nos enfants, qui vont payer directement l’addition de ce projet coupable. Bien entendu, les plus fragiles d’entre eux seront à nouveaux les premiers touchés, alors que les conditions de travail des enseignants comme des agents municipaux se dégraderont toujours plus dans des classes surchargées. Dans le 2nd degré, les chiffres se passent de commentaires : 131 postes supprimés dans la capitale, alors que les besoins sont si grands.

Décidément, 2012  sera une année capitale pour l’éducation nationale. Il nous faudra nous battre contre les projets du gouvernement actuel et convaincre nos concitoyens que seule l’alternance permettra de reconstruire une école malmenée depuis 10 ans par la droite. Pour cela, il nous faudra de l’énergie, du courage, de la combativité.

Je vous souhaite donc à toutes et à tous de très belles fêtes de fin d’année, que chacun puisse s’y ressourcer avant que nous ne nous retrouvions dès janvier tous ensemble, élus, parents et enseignants,  pour remettre au cœur du pacte républicain l’école publique que nous aimons tant.

—–

Vous trouverez l’article du Monde directement ici :

article du monde 18-19 décembre 2011

ou en utilisant le lien ci-dessous :

http://www.lemonde.fr/education/article/2011/12/17/ecole-la-carte-des-14-000-postes-supprimes_1620042_1473685.html

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :