Skip to content

Le Conseil d’Etat annule un des aspects de la formation des enseignants (AFP)

2 décembre 2011

Ci dessous une dépêche AFP du 30.11.11 très intéressante concernant la réforme de la formation des enseignants:

« Le Conseil d’Etat a par­tiel­le­ment annulé un arrêté de la réforme contes­tée de la for­ma­tion des ensei­gnants, une déci­sion qui, selon le Snes-FSU, devrait faire reve­nir les ensei­gnants débu­tants à mi-temps, mais le minis­tère assure qu’il n’en est rien pour l’instant.

Le 28 novembre, le Conseil d’Etat a dit que le ministre de l’Education natio­nale Luc Chatel n’était « pas com­pé­tent pour abro­ger seul », sans le minis­tère de l’Enseignement supé­rieur, les textes régis­sant le mi-temps en alter­nance des ensei­gnants débu­tants entre leur classe et l’IUFM.

Cette abro­ga­tion fut néces­saire pour mettre, depuis la ren­trée 2010, les jeunes ensei­gnants sta­giaires à plein temps devant leur classe et ainsi sup­pri­mer 16.000 postes.

La date d’entrée en vigueur de cette annu­la­tion par­tielle n’a cepen­dant pas été fixée par la Haute juri­dic­tion admi­nis­tra­tive car elle a demandé d’en débattre aux dif­fé­rentes par­ties, le minis­tère de l’Education, celui de l’Enseignement supé­rieur et les orga­ni­sa­tions qui l’avaient saisie.

« On sait que ça va être annulé, mais il doit être encore décidé à par­tir de quand cette déci­sion prend effet », a-t-on com­menté au Conseil d’Etat.

Parmi les requé­rants figurent notam­ment plu­sieurs syn­di­cats dont le Sgen-CFDT et le Snes-FSU, ainsi la fédé­ra­tion de parents d’élèves FCPE.

Dans un com­mu­ni­qué, le Snes a réclamé une « appli­ca­tion immé­diate » de cette déci­sion, c’est-à-dire notam­ment le retour pour les sta­giaires à huit heures d’enseignement par semaine et la for­ma­tion en alter­nance en IUFM.

A l’inverse, le minis­tère a affirmé que « cette déci­sion ne pro­duira pas ses effets immé­dia­te­ment. Le Conseil d’Etat a en effet sur­sis à statuer ».

« En consé­quence, la situa­tion actuelle des pro­fes­seurs sta­giaires n’est aucu­ne­ment remise en cause: ils peuvent pour­suivre leur stage nor­ma­le­ment, selon les mêmes moda­li­tés que celles qui étaient en cours lorsqu’ils ont été nom­més », a-t-il assuré.

Comme le Snes-FSU, la FCPE réclame « l’application immé­diate » de la déci­sion du Conseil d’Etat. « La balle est dans le camp du ministre » qui « a reconnu lui-même que cette réforme n’était pas conforme aux besoins. Qu’il joigne les actes à la parole! », a ajouté la pre­mière fédé­ra­tion de parents.

Pour le Sgen-CFDT, le gou­ver­ne­ment doit « revoir son dis­po­si­tif » lors de dis­cus­sions avec les syndicats.

Quant au Snesup-FSU, pre­mier syn­di­cat des ensei­gnants du supé­rieur, il demande « des négo­cia­tions pour un tout autre dis­po­si­tif de for­ma­tion des ensei­gnants asso­ciant for­ma­tion scien­ti­fique et for­ma­tion professionnelle ».

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :