Skip to content

Intervention en Conseil de Paris sur la tarification unique de la restauration scolaire dans les écoles et les lycées municipaux – Lundi 11 Juillet

13 juillet 2011

L’intervention d’Isabelle GACHET, au-delà du fait qu’elle a rappelé un certain nombre de vérités juridiques et sociales, a eu le mérite de mettre en lumière le fond, les véritables interrogations de Mme DATI sur la tarification unique.

Pourquoi avoir unifié les tarifs, Madame DATI ? Mais parce qu’un enfant du 11ème arrondissement n’a aucune raison, à revenu égal, de payer quelque chose de différent qu’un enfant du 7ème arrondissement et, de la même façon, qu’un enfant du 19ème arrondissement.

Les petits Parisiens sont des Parisiens, les frontières d’arrondissement ne sont pas des frontières avec des drapeaux et où on s’arrêterait à la limite du 7ème, du 6ème ou du 19ème arrondissement. Les enfants de Paris ont le droit le midi de pouvoir déjeuner à la cantine et de pouvoir bénéficier d’un repas et, à revenus équivalents de leurs parents, eh bien, ils doivent payer la même chose.

Et oui ! Et c’est cela qui vous pose problème.

Et c’est cela qui vous pose problème depuis le début ! Vous ne considérez pas que les enfants de Paris ont des droits équivalents. Vous ne considérez pas que les enfants de parents…Je vais vous répondre, Madame DATI, rassurez-vous ! Rassurez-vous, je vais vous répondre ! Alors là, rassurez-vous là-dessus !

Et les enfants de Paris et leurs parents ont droit à la justice sociale, quel que soit l’arrondissement où ils vivent.

Non, il n’y a pas d’extraterritorialité. Il n’y a pas des arrondissements qui échappent à la justice sociale, et c’est bien une politique parisienne.

Et c’est pour cela que nous avons unifié les tarifs.

Quelle impudeur de déclarer en Conseil de Paris qu’il n’y avait pas d’injustice avant !

Mais nous avons eu le débat maintes fois ! Romain LÉVY en avait fait une démonstration éclatante. Oui, il y avait de l’injustice sociale, évidemment. Et la nouvelle grille des tarifs a permis de mettre à bas ces injustices, et je m’en félicite. Et je suis très impatiente, je le redis, très impatiente de voir à quel point, quand un certain nombre d’entre vous auront enfin accepté que la loi s’applique, que les familles parisiennes les plus défavorisées puissent enfin se voir rembourser les sommes qui leur sont dues.

On a volé les Parisiens, il faut rembourser les Parisiens !

Vous disiez des critères de subvention qui feraient que des caisses des écoles dans des arrondissements de droite n’auraient jamais été renflouées, mais Madame DATI, la vie à Paris n’a pas commencé en 2008, elle a commencé avant, Madame DATI !

Et j’ai en mémoire que certaines caisses des écoles,- et à juste titre -, ont reçu des subventions exceptionnelles de la Ville : le 1er arrondissement il y a quelques années, le 6ème arrondissement il y a peu de temps sur des travaux exceptionnels.

Si, vous m’avez écrit, Monsieur LECOQ, et j’ai évidemment dit que vous aviez raison et qu’il fallait, en effet, abonder le financement de la caisse des écoles du 6ème, car vous aviez raison.

Alors oui, il n’y a pas là non plus de frontière politique, Madame DATI. Il y a juste des réalités, qui sont les mêmes pour toutes les caisses et nous répondons de la même manière. Et nous avons eu raison de renflouer la caisse du 1er il y a quelques années, la caisse du 6ème il y a quelque temps et les autres caisses, et nous continuerons à le faire.

Alors, laissez planer le doute que, sur l’achat de denrées, le mode de préparation des repas, il y aurait une volonté… qu’est-ce que j’ai noté ?… de recentralisation ! Mais assumez, pour le coup ! J’ai toujours dit que je respectais l’indépendance des présidents de caisse des écoles sur tous ces sujets. J’ai toujours dit que les présidents des caisses des écoles étaient effectivement les mieux à même de pouvoir décider, sur leur territoire, au regard des réalités de leur arrondissement, quel était le mode de production.

Alors, écoutez, on ne va pas se cacher derrière notre petit doigt ! Il y a quelques arrondissements de droite où les parents d’élèves contestent les choix faits par le maire d’arrondissement et où la réponse consiste à dire : « Ah, mais ce n’est pas nous, ce sont les méchants de la Ville de Paris qui nous y obligent. »

Je vous le dis : assumez vos responsabilités sur les modes de production, même quand les parents d’élèves sont contre vous, car cela n’a jamais été de ma volonté de mettre mon nez là-dedans, je vous laisse, en effet, assumer l’ensemble de vos prérogatives sur ce sujet.

Et puis, dernière chose : vous voulez des informations sur l’évolution de l’organisation et de la gouvernance des caisses des écoles ! Mais, écoutez, là, de qui se moque-t-on, comme dirait Isabelle GACHET !

J’ai écrit à l’ensemble des maires d’arrondissement sur le financement de la restauration scolaire. Je vous ai écrit au mois de janvier…

Ah oui, Madame DATI, peut-être que le courrier n’arrive pas dans le 7ème arrondissement ! Malheureusement !

Je vais vous faire la liste des maires d’arrondissement qui ont souhaité me voir et que j’ai reçus : j’ai reçu le maire du 1er arrondissement, j’ai reçu le maire du 2ème arrondissement, j’ai reçu le maire du 3ème arrondissement, j’ai reçu la maire du 4ème arrondissement, je reçois demain le maire du 6ème arrondissement, je reçois le maire du 9ème arrondissement, j’ai reçu le maire du 10ème arrondissement, j’ai reçu le maire du 11ème arrondissement, j’ai reçu la maire du 12ème arrondissement, j’ai reçu le maire du 13ème arrondissement, j’ai reçu le maire du 14ème arrondissement, je n’ai pas pu voir M. GOUJON mais ma directrice de cabinet a rencontré son directeur de cabinet, et j’ai reçu le maire du 18ème arrondissement, du 19ème arrondissement et du 20ème arrondissement.

Alors, Madame DATI, ne venez pas me parler de concertation. Si vous voulez réellement vous soucier sur le fond, et pas avec des motifs politiciens, de la restauration scolaire, vous trouverez toujours ma porte ouverte, comme elle l’a été pour chacun de vos collègues !

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :