Skip to content

Rendez-vous de la pause méridienne – 28 Juin 2011

6 juillet 2011

Ce premier rendez-vous de la pause méridienne a permis aux professionnels de la restauration collective, aux élus, aux représentants de parents d’élèves et du personnel ainsi qu’à tous les acteurs intéressés par cette problématique de se rencontrer et de discuter de deux enjeux majeurs du temps du midi que sont la qualité des repas d’une part et l’éducation au goût et à l’équilibre nutritionnel d’autre part.

Nous faisons face depuis quelques années à une massification de la demande en restauration scolaire : nous servons aujourd’hui dans les cantines scolaires parisiennes près de 120 000 repas par jour. Cela représente une masse budgétaire annuelle importante de 65 millions d’euros, d’où la nécessité de nous donner les moyens d’améliorer l’accueil des enfants en mettant en place l’harmonisation des tarifs sur l’ensemble des arrondissements, réforme votée par le Conseil de Paris en mai 2010, permettant ainsi de rééquilibrer l’effort demandé aux familles.

Depuis  2001, nous avons sans cesse cherché à améliorer la qualité des repas et le professionnalisme des personnels, dévoués à ce que chaque jour, les petits Parisiens puissent être nourris correctement. Nous tenons à la qualité du contenu des assiettes présentées mais nous prêtons aussi une attention particulière à ce que le temps du midi se déroule dans de bonnes conditions, dans un environnement serein et bien encadré.

Ce premier rendez-vous a permis aux professionnels de partager leurs différentes expériences et leurs innovations. J’ai souhaité que ce type d’échanges continue pour permettre de faire émerger les bonnes pratiques entre professionnels de la restauration collective, représentants du personnel et des parents d’élèves, ainsi que les élus.

Nous souhaitons privilégier la qualité,  travailler sur les circuits courts et atteindre les 30% d’alimentation durable et de bio d’ici à 2014 dans l’ensemble des cantines parisiennes. Arriver à élaborer ensemble un référentiel commun de qualité est un enjeu primordial à Paris. Ce souci permanent d’améliorer la qualité est évidemment un sujet à intégrer dans nos discussions avec les Maires d’arrondissement sur le financement de la restauration scolaire. Tous ces objectifs vont dans le même sens : à tarif équivalent, qualité équivalente. Effectivement, il est primordial qu’à terme soit offerte à tous les petits Parisiens une qualité égale dans les assiettes, et il nous semble nécessaire de faire travailler ensemble les adultes impliqués sur le temps du midi, et de former les animateurs à l’éducation au goût afin qu’ils puissent mieux transmettre le plaisir de manger, et qu’ainsi tout le monde puisse partager agréablement ce moment important dans la journée de l’enfant.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :