Skip to content

Priorité aux collèges pour 2011

17 janvier 2011

Le Maire de Paris dans les vœux qu’il a adressé aux élus parisiens le 5 janvier dernier a présenté ses priorités  pour 2011. Dans le contexte de crise dure qui frappe les Français et les Parisiens, Bertrand Delanoë a réaffirmé sa volonté de garantir un service public de qualité, accessible à tous de façon équitable.

Si le logement reste la première préoccupation de la collectivité parisienne – avec l’annonce d’une expérimentation d’un encadrement des loyers à la 1ère location ou au changement de locataire, l’extension de l’aide Paris logement ou encore l’accélération du calendrier de construction du parc de logement social, le Maire a également annoncé que les tarifs de l’eau baisseraient à Paris en 2011 et réaffirmé l’attachement de la Municipalité  au service public d’éducation.

C’est ainsi que dès 2011, un soutien accru aux collèges parisiens les plus fragilisés par la politique du gouvernement va être apporté, cela afin de réduire les inégalités qui touchent les adolescents et les accompagner dans leur parcours de vie et leur ouverture au monde. Moment charnière où se construisent les liens sociaux, où se libèrent les imaginaires, le temps de l’adolescence est aussi celui où les parcours se différencient et les disparités se creusent. A Paris, j’ai eu l’occasion de le dénoncer régulièrement, la fracture entre les collèges très attractifs et ceux qui sont évités par les familles a été accentuée ces dernières années par  la politique « d’assouplissement de la carte scolaire » voulue par le Gouvernement. D’autant plus que les établissements « contournés » en perdant des élèves perdent aussi des moyens humains qui leur auraient permis de proposer des projets d’établissement plus attractifs ou un encadrement plus conséquent de leurs élèves. Afin de stopper ce mouvement pervers et combattre les phénomènes de ségrégation injustes pour les élèves, les familles et les équipes pédagogiques, nous faisons le choix de redonner confiance aux parisiens dans leur service public d’éducation.

Concrètement, ce sont un million d’euros qui vont ainsi bénéficier aux 50 collèges parisiens les plus fragilisés par le creusement des inégalités et les stratégies de contournement dès la rentrée scolaire prochaine, au moment même où nous apprenons que l’Etat continue à se désengager du service public d’éducation en supprimant encore des postes pour la rentrée prochaine. Ces moyens conséquents seront destinés en priorité à la réalisation des projets d’établissements portés par les équipes éducatives, en encourageant les actions en lien avec les familles et le quartier, les projets axés sur la citoyenneté, la promotion de l’éducation artistique et sportive, les séjours et voyages scolaires pour l’ensemble des élèves de l’établissement.

Cet engagement doit ainsi permettre aux familles de retrouver confiance dans leur collège de quartier, aux équipes enseignantes de porter à nouveau des projets transversaux et ouverts au-delà des portes de leur établissement, et aux élèves de  retrouver le goût d’apprendre.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :