Skip to content

Un nouveau local pour l’Equipe de Développement Local des Portes du 20e

13 juillet 2016

EDL

 

Le 12 juillet, nous avons inauguré les nouveaux locaux de l’équipe de développement local des Portes du 20ème, en présence des Jacques Baudrier, Conseiller Délégué auprès de l’Adjoint chargé de l’urbanisme, chargé des questions relatives à l’architecture et aux Grands projets de renouvellement urbain, de Virginie Daspet, adjointe à la Maire du 20ème arrondissement chargée de la politique de la Ville, et de nombreux acteurs locaux et habitants.

Cette soirée d’inauguration fut fort conviviale, grâce notamment à la contribution active de l’association Kelbongoo qui travaille avec des producteurs locaux afin de proposer des produits de qualité et accessibles à tous.

Une partie de l’équipement du local a pu être réalisé dans le cadre d’un chantier éducatif mené par l’association Extramuros et des jeunes orientés par le club de prévention, CFPE Les Réglisses, qui témoigne de cette forte volonté de l’équipe de développement locale de s’inscrire au cœur du travail partenarial local.

Installée 132 boulevard Davout, devant le nouveau tramway qui contribue au désenclavement du territoire, l’équipe est désormais au cœur du quartier politique de la ville et du nouveau programme de renouvellement urbain. Le local permettra d’informer les habitants des grands projets en cours de réalisation. Plus largement l’EDL devient un véritable lieu ressource pour accompagner pleinement les initiatives des habitants et des acteurs du quartier.

Cette installation traduit le souhait de la Ville de Paris de renforcer la présence des services publics dans ce quartier populaire en pleine transformation. Cette ambition forte de la Ville, notamment pour y prioriser ses investissements, se traduit aujourd’hui et continuera à se traduire demain dans le quartier.

 

La Ville de Paris concrétise son engagement en faveur des quartiers populaires

7 juillet 2016

A l’occasion du Conseil de Paris du mois de juillet, les élus parisiens ont voté plusieurs séries de subventions qui renforcent l’action de la Ville en faveur des habitants des quartiers en politique de la ville, et notamment des parisiens les plus fragiles.

Anne Hidalgo a fait du vivre-ensemble l’une de ses priorités. Elle tient à ce que Paris soit une ville plus inclusive, qui œuvre sans relâche en faveur du renforcement du lien social, ainsi qu’à l’amélioration des conditions de vie, de travail et d’étude de tous les Parisiens. Cela passe en particulier par un soutien réaffirmé aux projets permettant la réduction des inégalités, notamment en direction des parisiens les plus fragiles, et de celles et ceux qui vivent dans les quartiers populaires parisiens.

Ainsi, pour ce Conseil de Paris, 25 délibérations ont été votées dans le cadre de l’Appel à Projets Politique de la Ville. Celles-ci concernent la culture, la jeunesse, l’emploi, les espaces verts et la vie associative, prolongeant pour 2016 le soutien qui, en 2015, avait bénéficié à près de 400 associations et plus de 800 projets pour un montant total de plus de 4,5M€.

Ces 25 délibérations, sont venues compléter l’allocation de 623.300€ de subventions à 173 associations pour le financement de 245 projets dans les quartiers politique de la ville parisiens sur les crédits de la politique de la Ville. Ces projets sont une des mises en œuvre concrètes du Contrat de Ville 2015-2020 et des priorités affichées de façon partenariales par la Ville et l’Etat. Qu’il s’agisse du renforcement de l’offre culturelle, de santé ou sportive, d’actions innovantes de prévention de la précarité, d’initiatives en faveur de l’emploi ou du développement économique ou d’accompagnement des trajectoires scolaires, la politique de la Ville de Paris est bien de contribuer par ces soutiens multiples et ciblés à l’amélioration des politiques de proximité et à la prise en compte au plus près des besoins des habitants des quartiers populaires parisiens.

Conseil de Paris : la Ville renforce sa politique de Prévention !

6 juillet 2016

En allouant près de 500.000€ aux associations qui œuvrent dans ces secteurs essentiels que sont l’accompagnement des jeunes parisiens, la prévention de la délinquance ou encore la prévention de la récidive, la Ville de Paris a concrétisé au Conseil de juillet son action en faveur de la prévention.

Ainsi, Paris a acté son soutien à 59 partenaires pour qu’ils puissent mener des actions ambitieuses dans le cadre du dispositif « Ville Vie Vacances », pour un financement de près de 160 000€. Ce programme permet chaque année à plusieurs milliers de jeunes parisiens de bénéficier, pendant les vacances scolaires, d’activités éducatives diversifiées (sport, culture, solidarité, séjours, animations nocturnes, etc). En 2016, ce dispositif porté en lien avec l’Etat ambitionne de bénéficier à 30.000 jeunes parisiens. En effet, la Ville de Paris a décidé cette année d’une hausse supplémentaire exceptionnelle de 100 000 € pour renforcer le VVV, dans le cadre des mesures en faveur du vivre ensemble adoptées suite aux attentats de janvier et novembre 2015. Au total, l’engagement de la Ville au dispositif Ville Vie Vacances, si utile à Paris, atteint un niveau inégalé, de près de 500.000€. Nous privilégions les actions favorisant la mixité, sur l’espace public, en pied d’immeuble et en soirée. Une attention toute particulière a été portée cette année aux actions se déroulant au mois de juin, en période d’examen, lorsque certains élèves ne sont plus accueillis dans leurs établissements scolaires.

Nous avons également décidé de soutenir  l’association départementale des pupilles de l’enseignement public de Paris, au titre de la lutte contre le décrochage scolaire. Le dispositif accueille des collégiens exclus temporairement de leur établissement scolaire afin d’assurer une continuité de prise en charge éducative et pédagogique grâce à un financement de 30 000 €. Les élèves temporairement exclus bénéficient d’un programme pédagogique visant à la fois à leur permettre de participer à des activités sportives et culturelles, mais également via l’aide d’éducateurs, de  réfléchir sur leurs actions et le sens de leur exclusion temporaire de leur établissement.

En parallèle, Paris a décidé de renforcer son action en faveur de la prévention de la récidive, afin de favoriser l’insertion des personnes sous main de justice, de prévenir la réitération des faits délinquants, et d’enrichir encore le panel de mesures alternatives à l’incarcération, dont chacun reconnait la pertinence.

Ainsi, 267.500€ de subventions ont été votées en faveur de 9 structures d’accompagnement des personnes sous main de Justice. Ces subventions serviront notamment à financer des projets structurants, avec les partenaires de la Justice, comme les deux conseillers « Justice » de la Mission Locale à Fleury et à Fresnes, qui accompagnent en prison les jeunes parisiens dans le cadre de la préparation de la sortie du milieu carcéral. Cette délibération  permet par ailleurs la poursuite de l’accompagnement, engagé l’an passé, des jeunes parisiens une fois sortis de prison, dans une optique de lien « dedans/dehors ». L’idée étant bien de favoriser les parcours de réinsertion, et d’accompagner les jeunes parisiens sous main de justice dans ces moments cruciaux.  Par ailleurs, Paris a souhaité poursuivre son chantier d’insertion dans les Espaces Verts, spécifiquement dédié aux sortants de prison, et qui produit d’excellents résultats.

Par ce vote, le Conseil de Paris acte le renforcement de plusieurs dispositifs, notamment dans le cadre des financements mobilisés par la Maire de Paris en faveur du vivre ensemble à la suite des attentats de novembre. Ainsi, suite aux alertes des services de la justice sur le besoin de renforcer les dispositifs à destination des 1.200 jeunes suivis en milieu ouvert, un accompagnement spécifique va être proposé par la Mission Locale. En parallèle, la Ville de Paris accompagnera les jeunes en fin de suivi par la Protection Judiciaire de la Jeunesse – PJJ. Autre exemple : les capacités d’accueil de Travaux d’Intérêt Général collectifs, qui donnent de très bons résultats, sont renforcées, confirmant la priorité donnée par la Ville. Enfin, la Ville de Paris soutiendra de nouvelles associations – comme Justice 2e Chance – sur l’insertion professionnelle des personnes placées sous main de Justice.

L’ensemble de ce soutien à des structures souvent méconnues du grand public est un élément indispensable du travail en profondeur pour accompagner, prévenir et aider les publics les plus fragiles.

La mobilisation des acteurs et bénévoles de ces associations est remarquable. Sans eux et sans le partenariat de tous : Education, Justice… ce travail au plus près de situations individuelles serait impossible.

La Ville de Paris est fière et heureuse d’apporter un soutien sans faille et de conviction à l’ensemble de ces dispositifs.

Paris soutient 21 associations agissant pour l’emploi

6 juillet 2016

Dans le cadre du Contrat de Ville 2015-2020, Paris vient d’attribuer 227.500€ de subventions à 21 associations qui agissent pour l’emploi dans les quartiers de la capitale classés « politique de la ville ». Cela permettra d’accompagner 2.200 habitants dans leurs projets.

Le contrat de Ville 2015-2020 propose un large panel d’actions au bénéfice des habitants des quartiers populaires. Ce contrat fixe une ambition claire : l’amélioration de l’insertion professionnelle des personnes les plus en difficulté.

Lors du Conseil de Paris de juillet 2016, la Ville a ainsi soutenu à ce titre 21 associations reconnues pour la qualité de leur action et la diversité des publics visés : les femmes mais aussi les jeunes et d’une manière générale, toutes les personnes les plus éloignées de l’emploi.

De nombreux projets innovants permettant d’accompagner les habitants des quartiers populaires vers l’emploi ont été identifiés par les services spécialisés de la Ville de Paris, notamment les équipes de développement local.

« Dans la bataille pour l’emploi, nous ne voulons négliger aucune piste », souligne Pauline Véron, adjointe à la Maire de Paris en charge notamment de l’emploi et de la vie associative.

Ainsi, la Ville soutient des actions dans les domaines de l’accompagnement renforcé vers l’emploi, de l’aide à la création d’activité, de la lutte contre les discriminations à l’embauche et enfin du soutien à l’insertion professionnelle des femmes, notamment celles en situation de monoparentalité.

1.200 personnes seront accompagnées vers l’emploi par 13 associations : le Club Régional d’Entreprises Partenaires de l’Insertion Ile-de-France (CREPI), Arfog-Lafayette, Femmes Initiatives, l’Association Générale des Familles des 17e et 18e arrondissements, la Maizon, Projets 19, Tremplin Théâtre des Trois Frères, la Salle Saint-Bruno, ADAGE, ATNT-18, Archipelia, Crescendo, et l’Association pour l’Insertion des Jeunes (APIJ).

250 personnes seront soutenues par le Groupement des Jeunes Créateurs Parisiens dans leur projet de création d’activité ou en phase d’émergence de projet pouvant déboucher sur une création.

En ce qui concerne la lutte contre les discriminations, la Ville de Paris a souhaité soutenir 6 associations travaillant auprès de jeunes issus des quartiers prioritaires. Près de 450 personnes pourront ainsi bénéficier de l’aide d’Afrique et Nouvelles Interdépendances, Le Cercle de Loisirs à l’Usage des Baladins, Jeunesse Feu Vert, Florimont-Le Château Ouvrier, Proxité et la SCIC R2K.

Enfin, des actions ciblées, menées par trois associations – Arfog-Lafayette, Ceraf Solidarités et Jeunesse Feu Vert – permettront de soutenir 300 femmes en recherche d’emploi, notamment celles en situation de monoparentalité.

Au total, grâce à ces subventions représentant 227.500€, 2.200 habitants des quartiers populaires bénéficieront des actions financées par la Ville de Paris dans le Cadre du volet emploi du Contrat de Ville.

Toutes ces actions en faveur de l’emploi s’inscrivent pleinement dans la mobilisation globale en faveur des quartiers populaires souhaitée par la Maire de Paris. Ainsi, j’ai eu par ailleurs le plaisir, en tant qu’adjointe à la Maire chargée de la Politique de la Ville, de présenter par ailleurs au Conseil de Paris l’attribution de 623.300€ de subventions à 173 associations pour le financement de 245 projets sur les crédits spécifiques de la politique de la Ville.

TV Cité rouge

4 juillet 2016

citerouge

Mercredi 29 juin j’ai assisté à la projection des films réalisés par les jeunes reporters de la « TV Cité rouge » au sein de l’espace Ludo de la halle Secrétan.

TV Cité Rouge c’est une télé de quartier au coeur du 19ème arrondissement. Une quinzaine de jeunes de la cité Chaufourniers réalise chaque semaine des reportages audiovisuels autour de sujets qui les concernent.

Accompagnés par l’association LABOmatique, ils apprennent à décrypterl’actualité à partir de différentes sources (presse télévisée, écriture, médias numériques) et développent des compétences techniques (vidéo, photo…) dans le cadre d’un projet d’éducation aux médias.

Pour LABOmatique, « une TV de quartier est une véritable œuvre collective, un espace de création et de réflexion commune, mais également un espace d’échange, de rencontre et de partage par et pour la population du quartier Chaufourniers. ».

En présence des jeunes réalisateurs nous avons pu voir un avant-goût de leur travail de l’année :

–        La fiction « La cité déserte » réalisée dans le cadre du dispositif VVV ;

–        « Parcourir la Villette », reportage sur leur découverte de différents lieux du parc de la Villette dans le cadre d’un dispositif coordonné par l’Association de Prévention du Site de la Villette en partenariat avec l’association Mathurin-Moreau Simon-Bolivar Chaufournier ;

–        Le reportage réalisé lors de la fête de quartier avec l’association MSC, Jeunesse Feu Vert, Débrouille, et LABOmatique pour l’encadrement technique vidéo des jeunes.

Il a été réalisé avec le soutien du Fonds de participation des habitant coordonné par Projets 19 et de Paris Habitat ;

–        Le reportage sur la Ressourcerie Éphèmere qui s’est installé sur le quartier Chaufourniers pendant 1 mois.

Pour revoir les films réalisés par les jeunes toute cette année pour TV Cité Rouge :https://labomatique.fr/tv-cite-rouge.fr

Rencontre avec l’association LAPELCHA

4 juillet 2016

J’ai rencontré la semaine dernière Raynal Ferity, le responsable de l’association LAPELCHA, avec Maya Akkari, adjointe au Maire du 18ème arrondissement chargée de la politique de la ville et Marc Laulanie, responsable de l’équipe de développement local. Après plus de 20 ans passé dans le quartier de La Chapelle sa conviction est intacte : il faut proposer aux jeunes du quartier des activités qui les stimulent, les fidélisent,  les ouvrent au monde et les inscrivent dans un projet éducatif sur le long terme. Il a donc créé un club de basket adossé au projet “Fais les choses bien”.

pelcha

Référence au célèbre film de Spike Lee Do the right things , “Fais les choses bien” c’est du théâtre, un tournois de basket,  une mini série qui raconte la vie d’un jeune homme dénommé « Moogli » dans les rues du 18ème arrondissement de Paris et aussi des fresques de street art sur le playground de la rue Raymond Queneau.

Aujourd’hui LAPELCHA touche des jeunes de tout l’arrondissement et de quartiers mitoyens du 19ème arrondissement, contribuant à la meilleure connaissance les uns des autres et aux projets communs que la Ville, les Mairies des 18e et 19e arrondissements accompagnent.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 388 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :