Skip to content

Votation citoyenne sur le plan climat : tous aux urnes!

24 mai 2018

Anne Hidalgo a souhaité que chaque parisien puisse prendre part à l’action contre le changement climatique. C’est pourquoi du 25 mai au 3 juin tous les Parisiens, dès 15 ans et quelle que soit leur nationalité, pourront soutenir le Plan Climat porté par la Ville de Paris dans les 115 urnes réparties partout dans la capitale ou en votant en ligne ici à partir du 25 mai.

Conformément aux engagements pris à l’occasion de la COP21, le Plan Climat Air Energie de Paris est porteur d’une ambition forte : faire de la Capitale une ville neutre en carbone et entièrement convertie aux énergies renouvelables d’ici 2050. 80% de sa réussite dépend de vos actions, alors donnons-nous les moyens de réussir, changeons nos habitudes et mobilisons-nous pour faire de Paris une capitale innovante à la pointe de la lutte contre le changement climatique !

 

Publicités

Un mercredi après-midi dans le nord est parisien

19 mai 2018

13h30 : nous ouvrons avec mes collègues Éric Lejoindre, Maire du 18e arrt et Afaf Gabelotaud, adjointe auprès de la Maire de Paris en charge de l’emploi, la projection du film « Rêves de femmes » imaginé, joué et réalisé par les femmes accompagnées par l’association Adage et financé grâce au programme européen ITI. Le groupe de 12 femmes a été accompagné dans les différentes étapes de la réalisation par deux réalisateur dans le cadre de l’action « un pas vers l’emploi – les femmes font leur cinéma ».

L’association Aurore est également venue présenter son projet d’accompagnement des biffins de la Porte Montmartre également soutenu par ce programme européen et mis en lumière à l’occasion du mois de l’Europe.

 

14h30 : la place de la bataille de Stalingrad est en effervescence. Des jeunes et leurs familles participent à la journée citoyenne organisée par Prox’aventure destinée à rapprocher police et population tout en promouvant les valeurs de respect, de solidarité et de vivre-ensemble. Entraînement sportif, présentation des métiers, démonstration d’interventions… l’après-midi file à vive allure avec le Maire du 19ème et Jean-Francois Matins, mon collègue aux sports, avec qui nous remercions sincèrement les agents du commissariat du 19e , les policiers bénévoles et les agents de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection, tous convaincus que le lien police population est un objectif fondamental…

17h : Anne Hidalgo nous a donné rendez-vous pour une déambulation dans le quartier Saint Blaise qui a bénéficié d’une opération de renouvellement urbain. Avec la maire du 20ème arrt, Frédérique Calandra, Jacques Baudrier adjoint à l’urbanisme, Frédéric Hocquart à la culture, le collectif Bleu Blanc Zèbre à l’initiative des États Generaux de la politique de la ville et des représentants des bailleurs sociaux nous avons dialogué avec les habitants et acteurs locaux de leurs besoins et des dynamiques en cours. Et les initiatives qui font vivre le quartier ne manquent pas à l’image de celles des acteurs culturels (des directeurs de théâtres étaient de la visite), du centre social Soleil Blaise, de l’épicerie Kelbongoo ou encore du chef Marx avec son entreprise d’insertion cuisine mode d’emploi. Le renouvellement urbain est un formidable outil qui permet d’investir des moyens conséquents dans les quartiers et dont nous voyons tous les jours les effets, avec de nouveaux équipements, de nouvelles mixités. Alors que le président de la République doit s’exprimer très prochainement sur sa vision pour les quartiers populaires, rappelons que nos attentes sont colossales, à la hauteur des moyens nécessaires pour venir à bout des inégalités.

18h30 : direction le Forum des dynamiques du territoire au Centquatre, dont j’ai eu le plaisir d’ ouvrir la 7e édition avec François Dagnaud Carine Rolland 1ère adjointe au maire du 18e, l’élu à la culture de Pantin et le maire du 19e, juste avant le spectacle d’improvisation de danse « Passions Format 13 minutes », de la Permanence Chorégraphique de la Porte de la Chapelle. Cet événement, qui se poursuit jusqu’au 3 juin (retrouvez tout le programme ici), est l’occasion de présenter, partager et voir les projets montés tout au long de l’année par des écoliers, collégiens, lycéens, membres d’associations et de compagnies amateurs qui ont découvert la programmation du 104, échangé avec des artistes et, à leur tour, se sont pris au jeu de la pratique artistique. A Paris, nous sommes convaincus que la culture est l’affaire de tous et qu’une collectivité comme la nôtre doit agir sans cesse pour permettre à chacun de développer des passions, recevoir une éducation artistique, inventer ses propres pratiques culturelles. C’est pour cela que nous installons depuis des années des artistes en résidence en collège, créons des parcours de visite pour les apprenant français avec les musées, ouvrons de nouveaux établissements culturels comme les Plateaux sauvages, encourageons des fabriques culturelles innovantes à l’image du Grand Parquet, et soutenons des associations et artistes qui apportent du beau et du rêve dans nos quartiers…

Zoom sur le conseil de Paris du mois de mai

4 mai 2018

Ce conseil de Paris a été l’occasion pour moi de porter plusieurs délibérations en faveur des associations des quartiers populaires parisiens. Ces acteurs, bien souvent en première ligne pour améliorer la vie quotidienne des habitants, ont besoin d’être soutenus pour les projets qu’ils mènent mais aussi dans leur fonctionnement, pour l’amélioration de leurs conditions de travail et d’accueil du public.

C’est pourquoi, sur ma proposition, les élus ont voté un soutien de plus de 100 000 euros pour les besoins en investissement de nombreuses associations très identifiées par les habitants comme Ombre en lumière (11e), la Ludothèque de l’association Florimont (14e), Adage (18e), le collectif CIRT, ESSE ou EACB (19e). Dans le même temps nous continuons à déployer le projet  « Agir en faveur de la vitalité associative des quartiers populaires ! » issu du budget participatif parisien, et ce grâce à l’engagement des habitants, des associations, des Mairies d’arrondissements. Plus de 650 000 euros ont été attribué lors de cette séance en faveur de 8 associations. Parmi elles Entr’aide (19e), la 20ème chaise (20e) ou encore la Salle Saint Bruno (18e) pourront mener des travaux d’ampleur pour rénover, transformer, embellir leurs locaux existants ou aménager de nouveaux lieux plus adaptés aux besoins des habitants. Depuis le lancement de ce dispositif, ce sont ainsi 1,7M€ qui ont été mobilisés en faveur de 30 associations, contribuant ainsi à changer le visage des quartiers et accompagner les acteurs qui les font vivre au quotidien.

Parce que nous avons à cœur de soutenir les projets des habitants au plus près de leur besoin, la ville a augmenté son soutien aux fonds de participation des habitants depuis 2016. Ce dispositif présent dans les quartiers populaires permet de soutenir rapidement une multitudes d’initiatives locales.  Il rencontre un véritable succès avec de plus en plus de projets soutenus chaque année qu’il s’agisse de fêtes de quartier, de sorties, d’activités culturelles et sportives, de soutien à la parentalité… Car les idées ne manquent pas à l’instar du projet « Des couleurs pour Paradol » (lien) dont je vous parlais dans la 1ère newsletter dédiées aux quartiers populaires parisiens !

Nous avons également apporté notre soutien à deux appels à projets qui font leurs preuves depuis plusieurs années déjà:

Tout d’abord, ce Conseil de Paris a été pour moi l’occasion de proposer aux élus de soutenir 76 associations, intervenant majoritairement dans les quartiers populaires, dans le cadre du programme Ville Vie Vacances, pour un montant de près de 270 000 euros.

Ce programme permet chaque année à plusieurs milliers de jeunes filles et garçons de bénéficier d’activités éducatives très diversifiées (sport, culture, solidarité, séjours, animations nocturnes) pendant les vacances scolaires, sur l’espace public (squares, places) ou en pied d’immeuble. Il touche chaque année 30 000 jeunes parisiens, en privilégiant les actions favorisant la mixité, sur l’espace public ou en pied d’immeuble et en soirée, construites en lien avec des équipes de prévention spécialisée, les centres sociaux et/ou d’autres acteurs implantés dans les secteurs d’intervention.

Une attention toute particulière est portée cette année encore aux actions se déroulant au mois de juin, certains établissements scolaires n’accueillant plus les élèves en période d’examen. De courts séjours, comme un séjour adolescents autour de la biodiversité proposé par l’Association d’Éducation Populaire Charonne Réunion (AEPCR) dans le 20e ou encore un séjour de découverte des comédies musicales à Londres par l’association ACP La Manufacture Chanson dans le 11e arrondissement sont proposés dans le cadre de cette première délibération. À côté des activités sportives, des ateliers participatifs autour du vélo, des jeux de rôle grandeur nature ou des sessions de création de chansons sont également présentés, témoignant de la recherche de projets innovants par les associations. Une deuxième enveloppe sera votée à l’automne pour financer des actions qui auront émergés d’ici là.

Par ailleurs, nous avons choisi d’apporter notre soutien à 63 associations dans le cadre de la 4ème édition de l’appel à projets Citoyenneté, Laïcité et Valeurs de la République lancé au lendemain des attentats de janvier 2015, complémentaire à celui lancé chaque année en direction des collèges par la Ville de Paris, « collèges pour l’égalité » ou du concours « Vivre et agir ensemble contre le racisme » de la Fondation Seligmann : http://www.fondation-seligmann.org/bourses/15/6

 

Retour sur les Etats Généraux de la politique de la ville

2 mai 2018

Jeudi 26 avril les Etats Généraux de la Politique de la Ville faisaient étape à Paris au gymnase Jean Jaurès. Ouverte par la Maire de Paris en présence de centaines d’élus, collectivités, associations, entreprises et citoyens venus de toutes la France, cette journée fut l’occasion d’entendre les témoignages poignants des acteurs de terrains sur la situation de leurs quartiers et surtout leurs solutions et outils qui fonctionnent. Car nous ne manquons pas d’idées, ni n’exemples et encore moins de forces vives pour changer durablement la donne dans les quartiers. Et le rapport « Vivre ensemble, vivre en grand, pour une réconciliation nationale » remis par Jean-Louis Borloo au Premier Ministre (téléchargeable ici) est le reflet de cette dynamique et de cette ambition. Il était d’ailleurs présent pour présenter lui-même ce plan de bataille, qui reste une étape puisque le collectif des territoire gagnant vous donne d’ores et déjà rendez-vous à Allonnes le 14 mai pour une étape des Etats Généraux consacrée à la culture. Nous attendons donc désormais avec impatience les suites qui seront réservées à ce rapport par le Gouvernement et comme l’a si justement dit Anne Hidalgo : « La mise en œuvre du Rapport Borloo pourrait coûter cher ? Mais ce n’est rien par rapport à ce que coûterait d’y renoncer. Les Maires sont là pour agir. Nous nous y engageons ! ».

Politique de la Ville : les Maires se réunissent en États généraux à Paris

25 avril 2018

Politique de la Ville : les Maires se réunissent en États généraux à Paris !

Face à l’absence d’engagement de l’État en faveur des quartiers populaires, des Maires, acteurs associatifs et habitants de toute la France ont décidé de tenir jeudi à Paris des « États Généraux de la Politique de la Ville ». Cet après-midi d’échanges contribuera à faire entendre au plus haut niveau les attentes légitimes de ces quartiers et à promouvoir des solutions concrètes.

Lire la suite…

A la rencontre des acteurs associatifs de nos quartiers !

12 avril 2018

Cette semaine, j’ai eu l’occasion, de rencontrer deux acteurs associatifs qui ont travaillé à la captation, grâce à différents outils (vidéo, photo ou audio) d’instants de vie ou de témoignages d’habitants autour des Portes du 20ème.

Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :