Skip to content

Participation citoyenne : lancement des projets de territoire

27 mars 2015

Après le vote au conseil de Paris du mois de mars, le contrat de ville doit maintenant être décliné en projets de territoire dans les 8 arrondissements concernés.

Dans le même esprit que celui qui a prévalu pour le contrat de ville, ces projets de territoire sont élaborés dans une démarche partenariale et participative, en lien avec les habitants et les associations. C’est pourquoi des réunions de lancement sont organisées depuis quelques jours et jusqu’au mois de mai. Elles permettent la participation de tous ceux qui veulent s’investir dans la vie de leur quartier et participer aux politiques publiques qui y sont mises en place.

Retrouvez la date de la prochaine réunion dans votre quartier :

  • 10e : réunion de lancement le 19 mars à 18 h00, mairie du 10e arrondissement ;
  • 11e : réunion de lancement le 14 mars à 16h00, école Belleville ;
  • 13e : réunion de lancement le 2 avril à 18h30, mairie du 13e arrondissement ;
  • 14e : réunion de lancement le 25 mars à 17h30, centre socio culturel Maurice Noguès ;
  • 17e : réunion de lancement le 23 mars à 18h30, centre d’animation de la Jonquière ;
  • 18e  Goutte d’Or : réunion de lancement le 2 avril, 18h00, collège Clémenceau ;
  • 18e Porte Montmartre et Porte de la Chapelle : réunion de lancement le 3 avril à 18h30, collège Utrillo ;
  • 18e  La Chapelle : réunion de lancement le 28 mars à 14h, école Maurice Genevoix ;
  • 19e : réunion de lancement le 4 mai à 17h00, mairie d’arrondissement ;
  • 20e Belleville : réunion de lancement le 28 mars à 9h00, école Ramponeau ;
  • 20e Les portes : Réunions de lancement par quartiers

- Quartier Python Duvernois Felix Terrier : jeudi 9 avril à 19H,  au cours d’une réunion publique GPRU/ projet de territoire, centre d’animation Louis Lumière ;

- Quartier de la Tour du Pin : vendredi 10 avril à 19H, local cabane Davout (37 boulevard Davout) ;

- Quartier Saint Blaise : samedi 11 avril à 14H00, (en attente de confirmation d’un lieu) ;

- Quartier Fougères-Levau : mercredi 15 avril 19h, maison des Fougères (10 rue des Fougères) ;

Visite de l’association « Permis de vivre la ville »

23 mars 2015

PVV

Je me suis rendue ce matin, en compagnie de Myriam El KHOMRI, Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville,  Axelle LEMAIRE, Secrétaire d’Etat au numérique, Carine PETIT, Maire du 14ème arrondissement  et  son adjointe à la Politique de la Ville, Mélody Tonolli, dans les locaux de l’association Permis de vivre la ville.

Installée à Paris, l’association créée en 1987 intervient dans les quartiers suivant une « pédagogie de l’implication ». Elle nous a notamment présenté la plateforme web Banlieues Créatives (banlieues-creatives.org), média de la créativité artistique, associative et entrepreneuriale en quartiers populaires, animé par une équipe plurielle : journaliste, réalisateur, graphiste, motion designer… ainsi que par des jeunes en projection professionnelle issus de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine via leur programme Tremplin Numérique.

Permis de vivre la ville a été lauréate de « La France s’engage » démarche portée par le Président de la République destinée à mettre en valeur et faciliter l’extension d’initiatives socialement innovantes, d’intérêt général, portées bénévolement par des individus, des associations, des fondations, des entreprises.

 

On a parlé Contrat de Ville hier sur Radio Campus

20 mars 2015

Proposition rouge

J’étais l’invitée hier soir de la Matinale de 19h sur Radio Campus Paris.

Ce fut l’occasion d’échanger avec l’équipe de l’émission autour du vote du Conseil de Paris sur le Contrat de Ville et l’action de la ville de Paris en faveur des quartiers populaires.

Retrouvez le podcast de mon passage ICI

 

 

Le Conseil de Paris s’engage en faveur des quartiers populaires

19 mars 2015

À l’occasion du conseil de Paris des 16, 17 et 18 mars, la Maire de Paris a présenté au vote du conseil le contrat de ville 2015-2020, plan d’action en faveur des quartiers populaires parisiens. Le conseil de Paris a également voté les subventions à 107 associations pour le financement de 128 projets dans les quartiers populaires.

Le contrat de ville 2015-2020 : Priorité aux quartiers populaires

Deux mois après les tragiques attentats qui ont frappé Paris, notre ville doit plus que jamais se montrer à la hauteur des valeurs de fraternité et de solidarité qu’elle porte.

La meilleure réponse à la barbarie est venue de la mobilisation citoyenne du 11 janvier. Elle a marqué l’exigence de tolérance des parisiens et le besoin d’une ville inclusive et solidaire.

Quel que soit le quartier de Paris, chacun doit pouvoir disposer des moyens de son épanouissement et de sa réussite. Paris ne saurait accepter que certains quartiers soient des lieux de relégation dont les habitants y subissent isolement, discrimination ou exclusion.

Plus que jamais, Paris doit traduire par des actes concrets son idéal de solidarité.

Infographie CDV

C’est dans ce but que le Conseil de Paris a voté un plan en faveur des quartiers populaires qui planifie et coordonne les actions de l’ensemble des acteurs de la politique de la ville pour les cinq prochaines années.

Depuis 2001, Paris mène un effort particulier en direction des quartiers populaires, au travers des programmes de réussite éducative, de renouvellement urbain ou de soutien aux structures associatives, faisant ainsi vivre le lien social.

Malgré cela, les fragilités demeurent et certains territoires nécessitent une poursuite de la mobilisation.

La Mairie a fait le choix de concentrer son aide sur les 20 quartiers prioritaires de la politique de la ville issus de la loi LAMY de février 2014, et de préserver son action envers ceux qui sont sortis du dispositif et qui nécessitent encore toute notre vigilance. Ainsi ce sont près de 340 000 parisiens qui sont concernés aujourd’hui par cette action publique supplémentaire dans les quartiers populaires.

Lieux de talents, riches d’idées innovantes et d’une jeunesse volontaire et engagée qui ne demande qu’à être reconnue et soutenue, ces  quartiers sont bien des « must-go zones ».

pdv

Pour remplir ses objectifs, Paris s’est engagé à maintenir son effort financier. Ainsi, ce ne sont pas moins de 26 millions d’euros qui sont déployés chaque année par la ville de Paris, et autant par l’État, et qui s’intègrent dans un plan plus général d’investissement en faveur des quartiers populaires. Ce sont aussi des moyens humains, avec notamment 200 postes d’adultes relais, 11 équipes de développement local ou 7 chargés de mission thématiques.

La lutte contre les inégalités est au cœur même des ambitions de la politique de la ville. Dans le cadre du contrat de ville, Paris entend agir dans ce but autour de trois priorités transversales : la jeunesse et l’éducation, l’emploi et la formation, et la participation citoyenne.

Enfin, pour tenir compte de la mobilisation Républicaine issue des attentats des 7, 8 et 9 janvier, des mesures spécifiques autour de la citoyenneté et des valeurs républicaines sont également intégrées à ce contrat et nous travaillons à un appel à projet spécifiques sur ces questions.

>>> Retrouvez les 30 mesures phares du contrat de ville

 

Une démarche partenariale et participative

La construction de ce nouveau contrat de ville s’est faite dans une démarche largement partenariale avec une quinzaine de partenaires parmi lesquels les bailleurs sociaux, la CAF, la Région Île-de-France, l’Éducation nationale, le Parquet de Paris et les acteurs de l’accompagnement vers l’emploi., Les mairies et élus d’arrondissement, mais aussi les habitants, les usagers et les associations ont également été consultés grâce à la tenue de 16 ateliers participatifs.

Infographie CDV 2

Cette dynamique participative se poursuivra par ailleurs tout au long de la vie du contrat de ville. Dès à présent, il va être décliné en projet de territoire dans chaque arrondissement concerné pour s’adapter au mieux aux réalités et aux spécificités de chaque quartier. Leur élaboration, par une démarche de co-construction permettra la structuration de Conseils citoyens, des instances ouvertes de participation citoyenne.

La participation citoyenne avec l’organisation des ateliers participatifs et la création des Conseils citoyens est un axe majeur de la nouvelle politique en faveur des quartiers populaires parisiens. Elle s’inscrit dans la dynamique de renouvellement démocratique souhaitée par la Maire de Paris et intègre une dimension fondamentale, celle de la citoyenneté.

  adobe-pdf-logo

Contrat de ville 2015-2020 (PDF)

  Retrouvez la vidéo des débats sur le Contrat de Ville

Conseil de Paris: Renouvellement du Contrat Parisien de Prévention et de Sécurité

19 mars 2015

À l’occasion du conseil de Paris des 16, 17 et 18 mars, la Maire de Paris a présenté aux élus le nouveau Contrat Parisien de Prévention et de Sécurité (CPPS).

La sécurité est un droit pour chaque parisien. Paris, capitale de rang mondial, attire les touristes du monde entier, vit et fait vivre des millions de parisiens et de franciliens et constitue un pôle d’activité unique. Pour autant, chacun doit pouvoir bénéficier de l’espace public en toute liberté et en toute tranquillité.

Pour répondre à de tels enjeux, ce contrat fixe les objectifs de la collaboration entre les principaux partenaires en matière de prévention et de sécurité à Paris : la Préfecture de Police, la Ville, le Parquet, l’Éducation nationale et la Préfecture de Paris. Ainsi, ce sont plus de 361 millions d’euros que la ville de Paris a choisi de consacrer à la sécurité et à la prévention en 2015.

Il est issu d’un important travail de concertation qui a également associé l’ensemble des maires d’arrondissement et il sera bientôt décliné en contrat de prévention et de sécurité d’arrondissement pour s’adapter au mieux aux réalités de chaque quartier.

InfoCPPS

Les objectifs portés par ce contrat s’articulent autour de trois priorités.

D’abord, un effort particulier est mis sur la prévention de la délinquance chez les jeunes et de lutte contre la récidive, avec par exemple les cellules d’échange d’informations sur les mineurs afin de repérer et d’orienter les jeunes avant qu’ils ne basculent dans la délinquance. La lutte contre la récidive passe aussi par le développement de dispositifs de réparation pénale ayant fait leur preuve à l’instar de « Tu casses, tu répares », dans les ateliers de JCDecaux pour les auteurs de dégradations ou de vol sur les  vélib’.

Marqué par le contexte des attentats qui ont frappés Paris en janvier, le contrat intègre également des actions en direction des jeunes et des familles pour prévenir les phénomènes de radicalisation. Une cellule parisienne de prévention de la radicalisation et d’accompagnement des familles a ainsi vu le jour.

Le contrat pose également comme deuxième axe d’action la protection des personnes vulnérables, avec des mesures coordonnées d’action s’orientant notamment vers les femmes victimes de violence et les violences intrafamiliales.  Pour une ville comme Paris, une attention est aussi porté sur la sécurité des touristes avec la confirmation du « plan tourisme » associant les services de Police et les inspecteurs de sécurité de la ville de Paris.

Enfin, l’amélioration de la tranquillité publique passe par des actions de pacification de l’espace public pour que chacun puisse en  jouir librement.  Une coordination des actions des différents services de Police et de la sécurité de la ville de Paris est par exemple mise en place pour lutter contre la vente à la sauvette et contre les activités illicites (proxénétisme, trafics de stupéfiants, délinquance dans les transports, etc.). Mais cela relève également de la prévention des nuisances, et notamment des nuisances sonores nocturnes pour promouvoir une vie nocturne apaisée.

adobe-pdf-logo

Contrat Parisien de Prévention et de Sécurité (PDF)

 

Retrouvez la vidéo des débats sur le Contrat Parisien de Prévention et de Sécurité:

[Communiqué] Priorité aux quartiers populaires

17 mars 2015

Hier, le Conseil de Paris a voté le contrat de ville 2015-2020, le plan d’action de la Mairie de Paris et de nos partenaires pour la mandature en direction des quartiers populaires.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de la mairie:

Contrat-de-Ville-Paris-donne-la-priorité-aux-quartiers-populaires-page-001

Contrat-de-Ville-Paris-donne-la-priorité-aux-quartiers-populaires-page-002

 

>>> En version PDF

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 693 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :