Skip to content

La fête des voisins au centre social Tanger  

23 mai 2017

Vendredi soir j’ai eu le plaisir de partager un moment convivial et chaleureux à l’invitation du Comité d’usagers et du Centre Social CAF Tanger (19è) à l’occasion de leur fête des voisins. Après des jeux en famille proposés par les jeunes bénévoles du centre, la projection de l’installation vidéo portraits d’habitant « le mois des mémoires » en hommage à Jacques Prévert réalisé par l’association Scène II Acte II, petits et grands étaient invités écouter le spectacle musical du Fantasy Orchestra avant se retrouver autour d’un repas partagé avec les familles du quartier.

Merci à tous pour votre accueil empli de bonne humeur et nos échanges toujours riches et  passionnants.

La ville renouvelle ses engagements en faveur de la culture pour tous et prolonge la Charte de Coopération culturelle jusqu’à 2020

18 mai 2017
tags:

J’ai eu le plaisir de participer hier en compagnie de mes collègues Bruno Julliard et Alexandra Cordebard ainsi que des Maires des 19è et 18è arrondissement François Dagnaud et Eric Lejoindre à l’ouverture du 6ème FORUM des dynamiques culturelles du territoire organisé par le CENTQUATRE du 17 mai au 04 juin.

 

Depuis 2012, le forum des dynamiques culturelles témoigne de la richesse des pratiques amateurs et des dynamiques culturelles des associations et scolaires du nord-est parisien. La restitution des projets développés tout au long de l’année par le CENTQUATRE et ses partenaires en faveur de l’accès de tous à la culture, constitue un moment clé du Forum. Chaque année c’est un véritable moment d’émotion car ce que ces temps de restitutions nous disent c’est que quand des jeunes rencontrent des artistes autour d’un beau projet, cela permet de transcender toutes les barrières, toutes les frontières : quartier, condition sociale, sexe… Tout devient possible : danser sur de la musique baroque, réécrire un texte à la manière de grands auteurs internationaux, filmer, inventer, rêver, créer.

 

Le Forum est aussi un exemple concret des réalisations de la Charte de coopération culturelle qui engage depuis 2009 la Direction des affaires culturelles, la Direction de la Démocratie, des Citoyens et des Territoires, la Mission cinéma et l’établissement public « Paris Musées ». Cette Charte est née de la volonté d’une meilleure articulation des acteurs des champs culturel et social parisien. Elle est un dispositif majeur de la Politique de la ville pour favoriser l’accès des publics des quartiers populaires et des personnes en situation d’exclusion et de vulnérabilité sociale à l’offre culturelle de la ville de Paris.

 

Ce partenariat garanti chaque année le soutien financier de centaines de projets audiovisuels associatifs, d’accès à l’image, ainsi que de projets artistiques et culturels dynamiques, innovants et attractifs pour les habitants des quartiers populaires. Il permet la gratuité pour les associations de proximité à l’ensemble du dispositif d’actions culturelles et pédagogiques de l’établissement Paris Musées, ainsi que la sensibilisation à la découverte des musées parisiens de 50 associations et 60 personnes relais. 6000 parisiens bénéficient ainsi chaque année de plus de 300 partenariats entre les musées de la ville, des établissements scolaires et le tissu associatif local. 6000 invitations sont également offertes aux familles et aux jeunes pour des sorties au cinéma, au théâtre ou des visites du patrimoine culturel parisien.

 

Le rééquilibrage de l’offre culturelle parisienne en directions des quartiers populaire de la capitale depuis plusieurs année témoigne également de cette dynamique avec l’ouverture ou la rénovation d’équipements culturels dans ou à proximité de ces quartiers comme la bibliothèque Vaclav Havel (18e), les nouveaux conservatoires Maurice Ravel (13e) et Claude Debussy (17e), la MPAA Broussais (14e) et, plus récemment, la médiathèque Françoise Sagan (10e),  le nouveau lieu de diffusion du quartier des Amandiers « Les Plateaux sauvages » (20ème) ou la Philharmonie (19e).

 

Fort de ce bilan, nous souhaitons aujourd’hui poursuivre cette démarche partenariale en prolongeant cette Charte jusqu’à 2020 avec de nouveaux engagements qui seront déclinés dans les prochains mois : renforcement des actions culturelles dans l’espace public, développement la médiation et de la formation des personnes relais du monde associatif pour favoriser l’accès des habitants à l’offre culturelle parisienne, ou encore valorisation des réalisations artistiques et audiovisuelles des habitants et associations…

 

Bravo encore à la compagnie ANQA – danse avec les roues pour son spectacle hybride ayant réuni des danseurs en situation de handicap du centre d’activité de jour AMRIC « Pont de Flandre » et cinq élèves du Cours Florent ; bravo aux jeunes du Collectif Indépendant Résidence Tanger (CIRT) et de la Maison des Copains de la Villette (MCV) pour leur représentation toujours aussi drôle de « pièces détachées » avec la Cie la déferlante ; bravo à tous les artistes en herbe des 18 et 19è arrondissement et de Seine-Saint-Denis, qui ont fait et font vivre le CENTQUATRE, et sont la fierté de nos quartiers !

Une « Arnaque » réussie !

12 mai 2017

Bravo aux jeunes comédiens d’Espoir 18, d’Entr’aide et de l’AJAM qui nous ont bluffés mercredi 10 mai, par leur jeu d’acteur et leur autodérision. Ces jeunes du 18e, 19e et 20e ont travaillé 15 mois, sous la direction de Farid Abdelkrim, pour nous présenter une pièce sous forme de mise en abîme au cours de laquelle ils ont fait ressurgir l’importance de la cohésion, de la solidarité et de l’entraide.

20170510_211123

Les équipes d’Espoir 18, d’Entr’Aide et de l’AJAM abordent des sujets complexes, comme les relations entre les jeunes et la police, les valeurs de la République ou la prévention de la radicalisation. Les comédiens ont prouvé ici que la culture permet de révéler des talents, tout en étant un pacificateur des relations entre les jeunes. Comme ils le soulignaient eux-même, travailler et communiquer ensemble permet de dépasser les préjugés au détriment des rixes ou actes violents.

Ainsi, les actions engagées par Espoir 18, l’AJAM et Entr’aide sont précieuses, particulièrement dans cette période d’incertitude où le racisme, la xénophobie, la misogynie et l’homophobie sont utilisés dans des discours comme dans des actes haineux, qu’il nous faut combattre de toutes les façons possibles.

Encore bravo à eux, et longue vie à leur troupe qui je l’espère, pourra faire profiter d’autres spectateurs de leur performance!

Rencontre avec l’équipe d’ATNT18

3 mai 2017

Mercredi dernier, j’ai répondu à l’invitation de l’association Arts Traditionnels et Nouvelles Technologies du 18ème arrondissement (ATNT18) qui intervient sur le quartier Amiraux Simplon autour des usages d’internet et de la bureautique avec pour objectif de rendre populaire la création artistique multiculturelle influencée par les technologies de la communication, de l’information et de la création numérique.

 

Des usagers et partenaires de l’association (comme le GRAJAR ou Cultures sur cour) étaient présents pour illustrer le travail de proximité et de réseau d’ATNT18 et nous présenter les grands axes d’intervention de l’association qui sont particulièrement concentrées autour du numérique et concernent autant la recherche d’emploi, que les familles, l’art ou le lien social (vous pouvez retrouver plus de détail ainsi que des reportages illustrés sur leur site : http://atnt-18.asso.fr). Autant de sujets au cœur de l’actualité et des préoccupations des habitants et des professionnels du quartier qu’ATNT18 contribue également à former aux outils de lutte contre les préjugés, le racisme l’antisémtisme ou la hainte anti-LGBT.

 

Bravo et merci pour à toute l’équipe pour leur accueil et leur enthousiasme

Retour des « Randos Rollers » à Paris !

28 avril 2017

Service de presse de la Ville de Paris
Communiqué de presse – Jeudi 27 avril

Anne Hidalgo se réjouit du retour des « Randos Rollers » dans la capitale à compter de ce week-end. Cette décision, fruit d’un accord entre la Préfecture de Police et les associations Pari Roller et Rollers & Coquillages, était particulièrement attendue par la Maire de Paris.

Les « Randos Rollers » sont des randonnées urbaines gratuites, ouvertes à tous, qui ont lieu à Paris chaque semaine le vendredi soir et le dimanche après-midi depuis près de 20 ans. Elles attirent plusieurs milliers de randonneurs, tous âges confondus, dans une ambiance à la fois populaire, festive et familiale.

Suite à la suspension de ces randonnées depuis plusieurs semaines, la Maire de Paris avait assuré leurs organisateurs de son soutien. Elle s’était également rapprochée de la Préfecture de Police, afin que cette dernière permette le rétablissement des « Randos Rollers ».

Après une réunion constructive, qui s’est déroulée le 13 avril dernier et à laquelle la Ville de Paris a participé, les « Randos Rollers » pourront enfin reprendre à partir de ce week-end.

« C’est une excellente nouvelle », salue Anne Hidalgo. « Les Randos Rollers font partie de l’âme de Paris, de sa vie sportive et de sa renommée internationale. Des milliers de passionnés vont pouvoir profiter à nouveau de ces ballades sportives et ludiques », détaille-t-elle.

« Je suis heureuse que la Préfecture de Police ait été à l’écoute de la Ville de Paris et des associations, et ait trouvé des solutions permettant à ces événements de se tenir tout en assurant la sécurité de tous », souligne la Maire.

Ça bouge à La Chapelle !

26 avril 2017

Samedi 8 avril sous un soleil éclatant, j’ai eu le plaisir de participer à la nouvelle édition du rendez-vous festif et convivial organisé mensuellement depuis près d’un an et demi par le collectif la bonne tambouille au cœur du quartier La Chapelle (18e), où habitants et associations investissent la Place Mac Orlan autour d’un marché de producteurs de la région parisienne et d’animations. On y trouvait ainsi pour le plus grand plaisir des grands et des petits un atelier de semis avec Les Gens de Cottin et Vergers Urbains, un Circul’Livre organisé par le conseil de quartier Charles Hermite, un atelier d’art plastique pour la création d’une œuvre partagée avec Art-exprim, un atelier de customisation d’objet courant avec l’association ADL 18, un atelier de réparation vélo avec Retour vert le futur,  la table chorégraphique de la Permanence Chorégraphique Porte de la Chapelle, une animation zumba avec Amunanti, les jeunes de l’association Espoir 18 venus vendre des lasagnes pour le financement de leur voyage en Espagne, une vente de cookie et de pâtisserie par les jeunes et les apprenants de Ecole Normale Sociale ENS, ou encore les kapseurs de l’ Afev Paris venus présenter le travail autour du jardin partagé pour enfants de la résidence Queneau.

Et au milieu de cette joyeuse fête, nous avons soudain été invités à assister et même participer à une performance déambulatoire décoiffante organisée par les associations Point de Rassemblement et Atelier Bivouac et les Collectifs Etc et bim à l’occasion de l’inauguration des nouveaux aménagements du rond-point de La Chapelle.

Ce projet issu du vote des parisiens dans le cadre du budget participatif émane d’une demande forte des habitants du quartier de réaménagement de cet espace et a été accompagné par l’Équipe de Développement Local de la Ville de Paris. Situé dans un secteur en pleine transformation urbaine où l’axe de la rue de la Chapelle est fortement encombré, bruyant et peu enclin à la marche piétonne, c’est un un projet participatif et évolutif qui a donc vu le jour, afin notamment de rendre le quartier plus attractif. Point de rassemblement a ainsi assuré depuis 2015 la mobilisation régulière des habitants, écoles, centres de loisirs et des acteurs locaux afin d’impliquer le quartier dans la conception et la construction des aménagements et le collectif ETC, constitués d’architectes, a collaboré à la construction des éléments de mobilier urbain.

Avec humour et gaité nous avons été conduits le long de la rue Raymond Queneau jusqu’aux troncs d’arbre de la Place du rond-point de la Chapelle aménagé en bancs, espaces jardinés, jeux ou agrès de sport.  

 

Ce midi là nous avons partagé, couru, rêvé, joué et vu ce quartier sous un autre jour !

%d blogueurs aiment cette page :